Actualités

Le Parlement adopte le nouveau code électoral et autorise la diaspora à voter

Publié le mercredi, 06 novembre 2019 11:27

500--333

Réunie mardi en séance plénière, la représentation nationale a adopté les nouvelles dispositions du code électoral qui autorisent les Togolais de l’extérieur à participer aux consultations organisées au Togo.

Le projet de loi, qui a été soumis à la délibération des élus avait été adopté en conseil des ministres le 18 octobre dernier et ouvrait sous certaines conditions, la possibilité à la diaspora togolaise de participer aux élections.

33 articles du code électoral en vigueur ont été modifiés et un nouvel article a été créé à l’issue des travaux. Les nouvelles modifications précisent le type d'élections auxquelles les Togolais de l'extérieur peuvent prendre part, le nombre d'électeurs potentiels minimum pour l'ouverture d'une Commission électorale d'ambassade indépendante (CEAI), la particularité de la composition des démembrements de la Ceni à l'extérieur, les pièces à fournir pour se faire inscrire sur la liste électorale dans sa CEAI et se faire délivrer une carte d'électeur, les conditions de campagne électorale dans un pays étranger et celles sur l'intervention sur les médias d'Etat tout en résidant à l'étranger, et enfin l'exigence de résidence dans le pays de vote avant de siéger pour le compte d'un parti politique dans un dénombrement de la CENI à l'extérieur.

« Ce vote vient clôturer l’exécution des reformes et la mise en œuvre des recommandations de la Cédéao », a indiqué le ministre de l’Administration territoriale Payadowa Boukpessi, présent lors du vote. Et de poursuivre : « à présent tout est prêt pour la poursuite du processus électoral et pour la tenue effective du scrutin présidentiel ».

Les prochaines consultations électorales sont d’ailleurs annoncées pour se tenir entre le 19 février et le 05 mars prochain.

Actualités