Actualités

Le gouvernement cède 51% de TOGOCOM au consortium international Agou Holding

Publié le jeudi, 07 novembre 2019 11:24

500--332

(Togo Officiel) - Le gouvernement a officiellement accepté ce mercredi l’offre remise par le consortium international Agou Holding en vue de l’acquisition de 51% du capital du holding public TogoCom.

La cérémonie de signature de l’accord entérinant cette cession s’est déroulée à Lomé entre la ministre de l’économie numérique Cina Lawson, son collègue des finances Sani Yaya et le PDG d’Axian, Hassanein Hiridjee, en présence du Premier ministre Komi Selom Klassou.

Le groupe, né de la fusion de Togocel et Togo Telecom, change ainsi de contrôle et est désormais valorisée à plus de 210 milliards FCFA.

PDG

Le consortium Agou Holding, composé d’Axian Group et d’Emerging Capital Partner (ECP) entend, dans son plan de développement, investir environ 160 milliards FCFA (245 millions d’euros) sur les 7 prochaines années, pour révolutionner le secteur du numérique au Togo.

Ce plan stratégique comprend notamment l’amélioration de la connectivité internationale, le renforcement du transport terrestre, la densification du maillage du réseau d’accès très haut débit fibre et mobile ou encore l’introduction de nouvelles technologies pour accompagner la digitalisation du Togo.

Pour la ministre de l’économie numérique, « cette opération majeure marque une étape importante et ouvre une nouvelle ère pour Togocom ». Sani Yaya pour sa part relève que « cet investissement conséquent va catalyser la transformation du pays et soutenir la croissance de notre économie ».

L’opération vient ainsi conclure le processus de privatisation amorcé depuis 2018 lors de la présentation de la feuille de route du Gouvernement sur le numérique et qui a vu plusieurs acteurs internationaux se manifester. Ce n’est qu’après une étude approfondie que l’exécutif, épaulé par des conseillers internationaux de premier plan a sélectionné Agou Holding.

« Nous avons l’ambition de faire de Togocom, l’opérateur national, un leader sur son marché et de chaque Togolais un citoyen du nouveau monde digital », a affirmé le CEO du Groupe Axian à l’issue de la signature de l’accord.

Le groupe, implanté dans l’Océan Indien où il est l’un des opérateurs télécom de premier plan, est récemment intervenu dans la sous-région, participant au consortium ayant fait passer Tigo à Free, au Sénégal. Quant à Emerging Capital Partner, le Fonds d’investissement panafricain renforce un peu plus sa présence au Togo, étant déjà détenteur d’Oragroup dont le siège est à Lomé, et Eranove, qui construit la deuxième centrale électrique de Lomé, Kekeli Efficient Power.

Actualités